Le réseau des Mille-Pattes de l'Hérault

Accueil du site > Des pédibus et vélobus, Quesako ? > Le concept des Pédibus et Vélobus > Aller en voiture à l’école, une évidence... pourquoi lutter contre (...)

Aller en voiture à l’école, une évidence... pourquoi lutter contre ?

mardi 1er mars 2005

Une part prépondérante de la voiture...

La part de la voiture dans les déplacements est prédominante.

En France, plus de la moitié des déplacements de moins de 3 km sont faits en voiture...

Graphe 1 : Les "parts modales" dans les déplacements près de Montpellier Source : Recensement Général de la Population INSEE 1999

Même pour les trajets de courte distance... Ce phénomène est encore plus marqué pour des communes dîtes périphériques comme St Gély du Fesc... Malgré des distances relativement courtes entre la plupart des quartiers d’habitations et les établissements scolaires, une très forte part des déplacements vers les écoles primaires se fait en voiture. 85% des enfants de Saint Gély venaient en voiture avant le démarrage du Pédibus...

Nous sous estimons fréquemment l’ampleur du phénomène et les conséquences en terme de trafic, de pollution, de santé... Ce facteur est extrêmement perturbateur de la qualité de vie sur des périodes clés de la journée.

Un recul inquiétant des « modes doux » En analysant le graphique ci-dessous indiquant l’évolution de chacun des modes de déplacement sur une période de 10 ans (1982 et 1993), nous constatons que la part de l’automobile ne fait que s’amplifier avec une croissance relative de 31% alors que la marche ou le vélo ont réduit d’une amplitude équivalente.

Graphe 2 : L’évolution des "parts modales" sur une période de 10 ans (1984-1993)

Les jeunes restent une des populations qui pratique le plus la marche ou le vélo mais subit également le taux de chute le plus marqué. D’autres analyses indiquent qu’une personne n’ayant pas pratiqué le vélo en étant jeune sera d’autant moins encline à le pratiquer à l’âge adulte... « L’addiction » à la voiture serait donc irrémédiable ?! La voiture ne serait plus à remettre en cause, la pression de la publicité automobile rajoutant ses arguments parfois paradoxaux...

Photo 1 : Publicité voiture impliquant les enfants...

Répondre à cet article


Nous contacter | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette