Le réseau des Mille-Pattes de l'Hérault

Accueil du site > Des pédibus et vélobus, Quesako ? > Les expériences de pédibus / vélobus ailleurs... > En France > En Pays de la Loire > Synthèse du colloque sur l’écomobilité scolaire en région Pays de la (...)

Synthèse du colloque sur l’écomobilité scolaire en région Pays de la Loire

Un excellent document pour envisager les conditions de pérennisation des opérations pédibus / vélobus (9 novembre 2006)

jeudi 1er mars 2007

L’éco-mobilité scolaire par ses impacts environnementaux, sociaux et économiques (mais aussi médicaux, éducatifs...) s’inscrit dans la large thématique du développement durable. Les initiatives naissent dans la région des Pays de la Loire depuis quatre ans. Nous l’observons aisément, nous nous situons encore dans une approche artisanale, réagissant au coup par coup, sans réelle possibilité de prendre du recul sur ce qui a déjà été accompli.

Mais nous nous trouvons à l’aube d’un changement, d’un passage d’un fonctionnement artisanal à une conception de coordination de projet. Pour se faire, certains problèmes sont à résoudre : la pérennisation les opérations en cours, le développement de projets dans des écoles encore « auto-mobiles », la création de nouveaux concepts pour les établissements du secondaire, le soutien dans les écoles lors du passage diffi cile de la rentrée... Ces différentes étapes qu’ils nous restent à franchir vont dépendre en grande partie d’une reconsidération des opérations mises en place : il faut penser la démarche éco-mobile dans un système ; il faut progressivement intégrer les démarches Vélobus et Pédibus, par exemple, dans des démarches plus globales. Pour y parvenir, j’identifie quatre leviers :

• Il faut que nous réussissions à desserrer les freins mis en évidence par l’expérience de chacun des acteurs et exploiter les envies de chacun de s’investir dans l’éco-mobilité : l’envie d’autonomie des enfants, l’envie d’utilité sociale de certaines catégories de personne, l’envie de rencontre, de convivialité dans son quartier...

• Il faut jouer sur la complémentarité des impacts, qu’ils soient environnementaux, éducatifs ou de santé, pour convaincre le plus grand nombre.

• Par ailleurs, il faut orienter les actions vers davantage de complémentarité entre les modes. Sur ce thème, nous n’avons, dans les Pays de la Loire, encore que peu d’expérience mais on voit s’en dessiner les prémices.

• Enfi n, une tâche qui m’apparaît déterminante quant à l’avenir de l’éco-mobilité scolaire, et qu’il nous appartient à tous, nous les différents acteurs de la vie locale, d’accomplir : l’organisation de l’animation à grande échelle des projets éco-mobiles. On peut déjà constater que les structures intercommunales et les Conseils Généraux commencent à se positionner activement sur cette thématique.

Nous voyons ainsi aujourd’hui émerger une responsabilité nouvelle qui ne peut être, à mon avis, prise en charge par nulle autre entité que celle des collectivités locales. Toutes les échelles territoriales (Communes, Structures Intercommunales, Conseils Généraux), l’expérience le prouve déjà, peuvent avoir une responsabilité à assurer dans l’animation de ces projets.

L’ ADEME , depuis quelques années, a joué un rôle prépondérant en donnant naissance aux premières expérimentations éco-mobiles sur la région des Pays de la Loire. Aujourd’hui, aux vues de l’ampleur du phénomène, l’ ADEME ne peut humainement plus se charger de l’animation des opérations. C’est aux collectivités locales de prendre le relais et de penser la gestion des initiatives éco-mobiles sur leur territoire. L’ ADEME va, toutefois, maintenir sa présence et son soutien auprès des territoires régionaux qui entament à peine leurs premières expérimentations, et continuer à mettre à disposition les outils et informations nécessaires.

Mais, il revient aux collectivités locales, à la hauteur de leurs ompétences, et à l’Education Nationale, à la hauteur des siennes, d’assumer cette nouvelle responsabilité de coordination et d’animation de l’éco-mobilité scolaire sur notre territoire.

Mr Pierre Biche, Délégué Régional de L’ ADEME -Pays de la Loire

6 Messages de forum

Répondre à cet article


Nous contacter | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette