Le réseau des Mille-Pattes de l'Hérault

Acquérir du petit matériel

Facilitant la vie du pédibus

jeudi 10 mars 2005

Des charrettes pour faciliter le portage des bagages... Un kit sécurité pour renforcer la visibilité et l’appartenance à l’association des « mille-pattes » Des éléments de couleur permettant de différencier les lignes

Alors que les distances classiques de pédibus n’excèdent guère 1,5 km pour les écoles de primaire, 4 des 6 lignes dépassent ce seuil. Le portage des cartables devient donc parfois fatiguant pour certains enfants qui demandent aux accompagnateurs de les aider, se retrouvant eux-mêmes très chargés. Quelques accompagnateurs choisissent d’accompagner le pédibus en tenant un vélo à la main. Celui-ci leur permet d’effectuer le retour vers leur domicile plus rapidement. Les vélos sont donc parfois utilisés pour le portage de bagages qui ne peuvent recevoir que 2 ou 3 cartables.

Que les accompagnateurs soient à pied ou à vélo, les membres du bureau ont été unanimes, sur la nécessité d’acquérir du matériel de type carriole ou caddies pouvant être poussé ou tiré par un vélo. Les lignes de pédibus pouvant passer ponctuellement ou définitivement en vélobus, il est nécessaire de rendre ce matériel évolutif entre ces deux modes.

L’accrochage de la charrette au vélo devra être rapide et ne demander aucune pièce spécifique. Il est proposé d’acquérir un matériel par ligne, selon la décision du comité de ligne dirigé par le pilote de ligne. Ce matériel tournera entre les accompagnateurs. Il pourra être laissé à l’école le matin et récupéré le soir. Un emplacement spécifique devra donc être décidé à l’école. Après avoir étudié les différents matériels possibles, notre choix s’est porté sur des charrettes de transport de matériel, plus solides et moins chères, plutôt que des charrettes classiques de transport d’enfants. Sur certaines lignes, les caddies seront préférables.

Une action « préventive » sera toutefois à maintenir en parallèle pour veiller à alléger les cartables. Un effort sera demandé aux équipes enseignantes pour aider les enfants dans leur choix de cahiers et livres à emporter. Une participation financière des parents avait été évoquée mais semble délicate à gérer. Un recours à un financement global a donc été décidé. Ce matériel restera la propriété de l’association.

Les accompagnateurs se sont équipés de façon autonome en chasuble de sécurité. Toutefois, l’acquisition de chasubles avec le logo de l’association nous semble importante pour une reconnaissance des bénévoles.

Pour la mise au point du vélobus, nous suggérons de rendre obligatoire le port de la chasuble pour les enfants également. L’association envisage de pouvoir les vendre à prix modique. Le casque sera également obligatoire mais sera la propriété des enfants. Les brassards fluorescents sont importants en période hivernale. L’ ADEME nous en a donné quelques uns. Ils permettent également de renforcer le sentiment d’appartenance à la démarche pédibus.

Il sera également proposé d’acquérir des « écarteurs » pour les vélos afin que les automobilistes respectent les distances de dépassement.

Lorsqu’une centaine d’enfants sortent de l’école pour prendre le pédibus, il s’avère quelques fois difficile de bien repérer quels enfants rentrent avec quelle ligne... Nous avons défini le point de regroupement dans la cours de l’école afin de différencier ceux prenant le pédibus des autres. Des points de couleur séparent les enfants par ligne.

Toutefois, il était envisagé de pouvoir différencier les couleurs des lignes par le port d’une marque à sa couleur. L’achat de casquettes de la couleur de la ligne était donc proposé en y apposant, pourquoi pas, le logo de l’association. Ces casquettes seront vendues à prix modique.

Images

Des charettes à bagages simples Des simples caddies Des charettes pouvant être tirées à vélo ou poussées à pied

23 Messages de forum

Répondre à cet article


Nous contacter | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette